navigation

Le Mouv’ rate une nouvelle fois son rendez-vous avec la jeunesse 14 janvier 2015

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Fun Radio,Le Mouv',Radio France,Skyrock , trackback

En tardant à lancer sa nouvelle formule « urbaine », la radio jeune du service public est passée totalement à côté de sa mission ces derniers jours et a ainsi d’ores et déjà raté sa rentrée.

logomouv.jpgDans l’attente d’un reformatage complet lancé en plein milieu de saison et annoncé finalement pour début février, Le Mouv’ est en pilotage automatique depuis le 1er janvier. L’antenne est vide de toute présence depuis cette date, à l’exception de quelques courts flashs d’information la matin et de la diffusion de brefs modules de rétrospective.
La station est donc passée totalement à côté de l’actualité dramatique de ces derniers jours . Alors même que son cœur de cible ressent un fort besoin d’information, d’explications, de débat et d’expression, Le Mouv’ est réduit à un robinet à musique sans contenu parlé et manque une occasion importante d’affirmer ses spécificités.

Les jeunes citoyens n’ont eu d’autre choix la semaine passée que de se brancher sur les radios privées, qui, elles, ont fait le job. En consacrant son émission Lovin’ Fun au massacre de Charlie Hebdo mercredi soir, Fun Radio a su ainsi ouvrir son antenne au chagrin et à la révolte de ses auditeurs, tout en développant la réflexion sur la liberté d’expression et les sectarismes.

funradio_7janvier2015_twitter_lovinfun

Idem pour Skyrock, qui a relayé de nombreux messages de tolérance, que ce soit dans la Radio libre de Difool en soirée ou bien dans une émission spéciale de trois heures diffusée simultanément à la grande marche parisienne du dimanche après-midi.

skyrock_11janvier2015_emission-speciale-jesuischarlie

Le Mouv’ aurait été bien inspiré de casser au même moment son antenne robotisée pour traiter de cette mobilisation exceptionnelle et ouvrir un espace de dialogue mature digne d’une station publique.
En n’étant pas en phase avec les préoccupations immédiates de sa cible, cet outil n’a pas su honorer son cahier des charges, et a une nouvelle fois raté son rendez-vous avec la jeunesse.

Commentaires»

  1. Cette radio est bousillée depuis le début de son lancement en 1997, elle n’est qu’une morte en sursis et par ailleurs elle n’apporte rien à la FM.
    Au lieu de s’appeler le Mouv, elle aurait du prendre le nom comme raté FM

    Répondre

  2. PAS D’ACCORD!
    Cette station, n’est pas morte née. Il faut dire qu’il y a pas mal de monde à Radio France qui ne la soutient pas non plus (depuis le début).

    Le personnel en charge de cette station semble tout simplement « pas très compétent », dans la gestion d’une radio pour une cible assez jeune.

    Le format musical 2014 était plutôt pas mal, jusqu’à cet été, ou l’automate a été délaissé, et a rediffusé les mêmes titres en boucle pendant près de 2 mois, avec en prime une émission plutot « cul » en fin d’après midi…

    Depuis les émissions ont réduit comme peau de chagrin, et la play-list n’est plus très compréhensible, voir très audible selon les morceaux urbains diffusés. Le fait qu’il n’y est pas de PUB sur cette station, est tout de même un vrai plus pour l’auditeur… dommage que l’ensemble ne soit pas aussi positif! Je garde confiance, étant un auditeur régulier de la station (pour l’instant).

    Répondre

  3. Pour ma part j’avais adoré écouter Le Mouv’ dans les années 2000, l’âge d’or de « l’esprit rock » pour beaucoup (et qui faisait entre 1 et 1,3% d’AC). C’est depuis le virage « talk à la France Inter » de 2010 que la descente aux enfers avait commencé, malgré de bonnes émissions musicales toujours présentes.

    La formule de Joel Ronez mise en place début 2014 tenait la route, et m’a fait réapprécier le Mouv’, mais celle-ci n’aura durée que 6 mois, le nouveau président de Radio France arrivé entre temps ayant déjà eu cette idée de « radio urbaine » en tête…
    On verra bien ce que ça donnera, mais je ne suis pas convaincu du tout. Les jeunes qui veulent de la « musique urbaine » choisiront toujours Skyrock (voire Ado ou Générations). Virgin Radio avait déjà osé abandonner le pop-rock pour se positionner sur du hits à la NRJ, pensant pouvoir faire front à la panthère. On a vu le résultat….

    Répondre

  4. Le mouv est de loin la station la plus niaiseuse depuis M40 en 1992, aucun fond que du robinet à musique et n’a aucune utilité sur la FM.

    Quand on pense qu’on a laisser crever des stations par le passé, qui avait plus de classe que celle qu’il y a en ce moment.Même RFM est devenu indigeste en devenant une virgin radio bis.

    Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus