navigation

Playlist de grève de France Info : le réflexe « inrocks » 1 avril 2015

Posté par Le Transistor dans : Actualité,France Info,Musique,Radio France , trackback

Une grève illimitée dure et suivie, des salariés déterminés à défendre une radio publique ambitieuse, une direction dont le projet est avant tout comptable, des négociations au point mort, des journalistes prêts à rejoindre le mouvement, une tutelle aux abonnés absents, de savants calculs politiques échafaudés dans les cercles de pouvoir…

Au quatorzième jour de grève des salariés de Radio France, l’actualité en provenance de la Maison de la radio est loin d’indiquée une issue immédiate pour le mouvement social qui y est engagé.

Du côté des auditeurs restés fidèles à leurs stations de coeur pour y guetter la diffusion éventuelle des programmes habituels, l’emballement des premiers jours pour « la richesse et la diversité » des sélections musicales de secours diffusées depuis le 19 mars commencent à laisser la place à une forte lassitude, si on en croit les commentaires distillés sur les sites internet et les réseaux sociaux.

La répétition quotidienne des mêmes morceaux donne de l’autre côté du poste la désastreuse impression de vivre un nouveau « jour de la marmotte » chaque matin, en référence au scénario du film Un jour sans fin, dans lequel Bill Murray revit la même journée indéfiniment.

letransistor_capture_unjoursansfin

letransistor_capture_unjoursansfin_radio
Bill Murray dans le film Un jour sans fin de Harold Ramis 

France Bleu joue et rejoue sa programmation de succès fédérateurs et positifs, France Inter rabâche ses découvertes francophones et ses standards pop et rock, France Musique enchaîne les oeuvres classiques, FIP ressasse les mêmes perles pointues, France Culture radote son univers musical chic et sophistiqué. Et Mouv’, en grève ou non, nous inflige tout de même les rotations serrées des derniers chefs d’oeuvre de Black M et Soprano.

Reste France Info, qui ne diffuse généralement pas de musique dans ses programmes, excepté quelques bandes originales de films en guise de comblage la nuit.
Hors, depuis le 19 mars, la station d’information continue sonne en journée comme une compilation du magazine Les Inrockuptibles en boucle !
La folk branchouille y côtoie la pop anglaise des années 2000, et les classiques trip-hop des années 90 se mélangent avec les artistes français labellisés « indés », le tout agrémenté de quelques classiques du rock comme America, Led Zeppelin, Canned Heat ou The Velvet Underground.
Bref, pour parodier la dernière campagne publicitaire de la radio : France Info, c’est en ce moment « le réflexe inrocks » !

letransistor_montage_franceinfo_lereflexeinrocks
Détournement maison de la dernière campagne publicitaire de France Info

Cette rengaine originale qui repart chaque matin est signée par Matthieu Beauval, ancien directeur d’antenne de France Info jusqu’en 2013, après être passé par FIP et Le Mouv’. Et si on en juge par les dates des singles diffusés, celui-ci a effectué sa sélection en 2011, ce qui rajoute au côté OVNI de cette playlist figée dans le temps, qui passe sous silence toute l’actualité musicale récente.

En raison du nombre important d’artistes underground et de morceaux obscurs figurant dans cette bande de secours, les auditeurs de la radio sont demandeurs d’éclaircissements et de références qui n’apparaissent nulle part sur internet. L’équipe de France Info vient donc tout juste d’extraire de ses ordinateurs un listing, le voici enfin disponible sur le site de la station.

 

Commentaires»

  1. Mesdames , Messieurs ma requête est la suivante.Je souhaiterais connaître le titre du morceau de musique qui est passé à 7h47 le 14 avril 15 sur franceinfo. une musique brésilienne
    Merci de me renseigner

    Répondre

  2. Brésilienne ? Peut-être la reprise de « Rebel Rebel » par Seu Jorge alors ?
    Mais difficile à dire sans connaître les morceaux qui l’entouraient.

    Répondre

  3. Et puis l’autre souci, c’est que certains morceaux diffusés n’étaient pas dans la playlist mise en ligne sur le site web de France info…

    Répondre

  4. Ah tiens Pilou ! Je n’avais pour ma part pas remarqué d’oublis.

    Pour Sergios : en sonorités brésiliennes il y avait également Smoke City avec « Underwater love » qui passait régulièrement le matin sur France Info.

    Répondre

    • Oui c’est bien ça. merci

      Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus