navigation

Les meilleures audiences des Médialocales 2014-2015 par agglomération 13 août 2015

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Audiences,Cartographie,Europe 1,France Bleu,France Inter,Locales,NRJ,RMC,RTL,Skyrock,Virgin Radio , ajouter un commentaire

Après les résultats concernant les régions et départements, voici le troisième volet de l’analyse cartographique de l’étude Médialocales de Médiamétrie consacré aux principales zones urbaines françaises.
Quelle est la radio la plus écoutée lors de la saison 2014-2015 dans les 97 agglomérations communiquées par l’institut de sondage et quelles sont les changements enregistrés localement depuis la saison précédente ? Réponse ci-dessous grâce au pointage annuel réalisé par Le Transistor.

agglomerations_carte_resultats_medialocales_2014-2015_letransistor

Plus d’un quart des agglomérations plébiscitent RTL

De Lorient à Charleville-Mézières, et d’Angoulême à Lille, RTL est la première radio dans 27 agglomérations sur 97 pointées ; elle s’impose sans surprise dans la plupart des grandes villes de la moitié nord du pays. Dans le Sud, le logo RTL apparaît uniquement pour la ville de Fréjus.
En se référant à la cartographie réalisée l’an passé pour les résultats 2013-2014, on note que la station de la rue Bayard est nouvellement leader à Fréjus donc, mais également à Bourg-en-Bresse, Besançon, Troyes, Châlons-en-Champagne, Valenciennes, Rouen, Tours et Poitiers.

NRJ toujours en forme dans les villes moyennes

Toujours très bien représentée sur la carte, NRJ arrive en tête des audiences dans 23 agglomérations. Elle devient cette saison la plus écoutée à Nancy et Montbéliard, mais également à Cherbourg, Nevers, Châteauroux, Annecy et Arcachon.

Treize agglomérations placent France Inter en tête

France Inter est toujours la préférée à Rennes, Nantes, Toulouse, Montpellier, Aix-en-Provence, Grenoble, Lyon et Chambéry. Elle devient également cette année première radio dans les agglomérations de Bayonne, Bordeaux, Limoges, Orléans et Saint-Brieuc.

RMC populaire dans neuf villes

Toujours solidement implantée dans le Sud-Est à Marseille, Toulon, Nice et dans l’agglomération de Cannes-Grasse-Antibes, RMC étend cette saison son influence à Saint-Etienne, Clermont-Ferrand, Albi, Pau et Tarbes.

Sept agglomérations écoutent majoritairement Europe 1

Europe 1 abandonne cette année sa première place à Clermont-Ferrand et Tours. Elle enregistre en revanche de meilleurs scores à Brest, Amiens ou Dijon, et dans des villes moyennes comme Mâcon, Colmar et Laval. Pas de changement à Quimper, où la station conserve sa première place.

Six fiertés pour le réseau Bleu

Au sein du réseau France Bleu, six locales réalisent d’excellentes audiences dans leurs territoires respectifs : France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Périgord à Périgueux, France Bleu Drôme-Ardèche à Valence, France Bleu Gard-Lozère à Nîmes, France Bleu Roussillon à Perpignan et RCFM à Bastia.

Des records également pour Skyrock et Virgin

Outre NRJ, deux autres réseaux musicaux apparaissent sur la carte : Skyrock pour les agglomérations d’Ajaccio, Boulogne-sur-Mer et Lens-Douai, et Virgin Radio qui demeure la préférée à Forbach.

Huit locales indépendantes qui comptent

Du côté des radios locales privées, saluons les performances de Radio 6 à Calais (31,2% d’audience cumulée), Delta FM à Dunkerque (30,2%), Lor’FM à Thionville (23,2%), La Radio Plus à Thonon-les-Bains (18,4%), RMB à Montluçon (15,5%), Totem à Rodez (27,2%), 100% à Castres (34,3%) et Maritima à Istres-Martigues (35,5%).

Les meilleures audiences départementales des Médialocales 2014-2015 12 août 2015

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Audiences,Cartographie,France Bleu,France Inter,NRJ,RMC,RTL , ajouter un commentaire

Deuxième volet de l’analyse des résultats de l’étude Médialocales de Médiamétrie consacré aujourd’hui à la visualisation des meilleures audiences radio départementales. Quelles sont les stations les plus écoutées dans chaque département et quels sont les changements apparus depuis la saison précédente ? Voici la réponse en carte.

departements_carte-des-resultats_medialocales_2014-2015_letransistor


RTL et NRJ se disputent plus de la moitié des départements

Du Nord au Puy-de-Dôme et du Maine-et-Loire au Territoire-de-Belfort, RTL est la première radio sur le critère de l’audience cumulée dans 21 départements de la moitié nord du pays, sur les 69 dont les résultats sont disponibles.
NRJ arrive elle en tête dans 16 départements répartis sur l’ensemble du territoire.
En se référant à la cartographie publiée l’an passé pour les résultats de la saison précédente, on observe que RTL a cette année ravi la première place à NRJ dans six départements : la Charente, la Vienne, l’Oise, l’Aube, la Côte-d’Or et la Haute-Saône. NRJ passe devant RTL en Charente-Maritime et dans la Drôme.


Quinze stations France Bleu en grande forme

Le réseau France Bleu tire son épingle du jeu dans 15 départements grâce aux bons résultats des antennes suivantes : France Bleu Picardie, Haute-Normandie, Basse-Normandie, Cotentin, Mayenne, Berry, Besançon, Limousin, Creuse, Pays d’Auvergne, Périgord, Drôme-Ardèche, Gard-Lozère, Roussillon et France Bleu Pays Basque.


La Bretagne plébiscite France Inter et PACA reste fidèle à RMC

Leader dans huit départements, France Inter est plutôt plébiscitée en Haute-Garonne, du côté de la région Rhône-Alpes et surtout en Bretagne. Elle devient cette saison première radio des Côtes-d’Armor à la place de RTL, du Finistère à la place d’Europe 1, et d’Ille-et-Vilaine et de Loire-Atlantique à la place d’NRJ.

Toujours pour les radios parlées, RMC est populaire en Gironde et dans trois départements de PACA (Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-Maritimes) ; Europe 1 arrive elle en tête uniquement dans l’Indre-et-Loire.


Quatre radios locales solidement implantées

Alpes 1 dans les Hautes-Alpes, Alouette en Vendée, Sweet FM dans la Sarthe, 100% dans le Tarn, voici les trois radios locales privées qui dament le pion à toutes les antennes nationales sur leurs terres d’origine. Les deux dernières réalisent ainsi des scores d’audience impressionnants : plus d’un Vendéen sur cinq écoute Alouette, et plus d’un Tarnais sur cinq écoute 100%.

Les meilleures audiences régionales des Médialocales 2014-2015 11 août 2015

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Audiences,Cartographie,France Bleu,France Inter,NRJ,RMC,RTL , ajouter un commentaire

L’institut Médiamétrie a dévoilé fin juillet ses traditionnels résultats locaux d’audience, les Médialocales, consacrés à l’écoute radio dans les régions, départements et principales agglomérations françaises durant la saison 2014-2015.
Comme chaque année, Le Transistor profite de cette publication pour représenter quelques tendances territoriales fortes sous forme de cartes.
Premier volet : les stations les plus écoutées dans chaque région.

regions_carte_resultats_medialocales_2014-2015_letransistor


RTL première dans sept régions sur vingt

Sur le critère de l’audience cumulée, RTL arrive en tête dans sept régions de la moitié nord du pays : Picardie, Champagne-Ardenne, Lorraine, Bourgogne, Centre, Pays de la Loire et Poitou-Charentes.
La musicale NRJ est la plus écoutée dans cinq régions : Nord-Pas-de-Calais, Alsace, Haute-Normandie, Auvergne et Languedoc-Roussillon.
Côté radio publique, France Inter est une référence loin de Paris, en Bretagne, en Rhône-Alpes et dans les deux régions du Sud-Ouest (Aquitaine et Midi-Pyrénées), tandis que les stations locales de France Bleu obtiennent des scores importants en Basse-Normandie et Limousin et en Franche-Comté.
Enfin, l’influence de RMC est toujours importante en région PACA.

France Inter en tête dans deux régions supplémentaires

En se référant à la carte des meilleures audiences régionales publiée l’an passé sur ce blog pour la saison 2013-2014, on remarquera que France Inter se distingue cette année en chipant la première place des audiences cumulées à RTL en Bretagne et à NRJ en Aquitaine. Ce sont les deux seuls changements marquant les résultats régionaux de cette nouvelle saison 2014-2015.

En disant bonjour à l’Europe, la Serbie dit aujourd’hui adieu à Radio Yougoslavie 31 juillet 2015

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Etranger,Ondes Courtes , ajouter un commentaire

letransistor_logo_radio-serbie-internationale_2015

Une nouvelle radio internationale cesse d’émettre. Radio Serbie Internationale, qui diffuse en 11 langues dont le français, arrête ses émissions aujourd’hui, le 31 juillet.

Radio Yougoslavie (c’est toujours le nom de l’organisme qui diffuse Radio Serbie), dont les émissions ont commencé en 1936, meurt suite à une nouvelle loi votée par le parlement serbe l’an dernier. Le pays qui est en phase d’adhésion à l’Union européenne doit se mettre en conformité avec les standards européens et notamment son service public de radio-télévision. Par ailleurs, le Fonds monétaire international demande à la Serbie de serrer les boulons des finances publiques. Le gouvernement a donc décider de se passer de Radio Serbie Internationale, dernier « monument yougoslave », difficilement privatisable, et de rester sourd aux manifestations des employés et de la pétition lancée en ligne (2700 signatures).

letransistor_manifestation-salaries_radio-yougoslavie

Cette fermeture se double d’un autre événement historique pour cette station. Pour la première fois (mais aussi la dernière) Radio Serbie Internationale- Radio Yougoslavie s’est permis de critiquer le gouvernement à l’antenne !


Frédéric – RadioBrest.net

Source photo : Radio Serbie Internationale

Archives : Cauet animateur de flux musical en 1992-1993 20 mai 2015

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Amusant,Animateurs,Archives,Fun Radio,NRJ , 2 commentaires

Voilà plus de vingt ans que Cauet ne s’était pas frotté au b.a.-ba du pousse-disque à la radio : parler quelques petites secondes à l’intérieur d’une « cage » rythmée pour « vendre » les tubes du moment. Cette semaine, le showman renoue avec la simple animation d’un flux musical sur l’antenne d’NRJ entre 9 heures et midi, à l’occasion d’un défi partagé avec le chanteur M. Pokora.
cauet_9h-12h_nrj

Pas de starlettes dénudées, de canulars téléphoniques ou de jeux coquins au programme de la tranche horaire, la personnalité de Cauet doit ici s’effacer pour laisser la place à la promesse d’NRJ : « hit music only ».

Une relative sobriété qui rappelle les débuts de l’animateur sur deux réseaux musicaux nationaux en 1992 et 1993 (M40 puis Fun Radio), et qui offre au Transistor l’occasion de diffuser deux archives sonores du temps où Sébastien Cauet était un DJ quasi anonyme enchaînant les disques dans les tranches horaires désertées de la nuit ou du week-end.


M40 en 1992

letransistor_equipe_animateurs_m40_1992

 

Fun Radio en 1993

cauet_funradio_1993


Sources illustrations :

- équipe d’animation de M40 dans Radio le Magazine n°12 (mai 1993)
- photo dédicacée de Cauet sur Howcast.

 

 

123456...40

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus