navigation

Les débuts de la radio pirate Solidarnosc racontés par Georges Polinski 12 avril 2017

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Etranger,Histoire,Pirates , ajouter un commentaire

Solidarnosc

En ce lundi de Pâques, le 12 avril 1982, une voix se fait entendre sur la FM à Varsovie. Elle invite les auditeurs à éteindre les lumières trois fois de suite pour savoir si la réception est bonne et l’émission, annoncée par des tracts, bien suivie. Un animateur et une animatrice précisent qu’il s’agit d’une émission d’essai de Radio Solidarnosc (Radio Solidarité) et demandent d’éteindre les lumières le lendemain entre 21h et 21h30. Le 13 avril est en effet le jour anniversaire du coup d’état du 13 décembre 1981.
Depuis quatre mois, la Pologne vit sous le très dur régime de la loi martiale du Général Jaruzelski. Le syndicat Solidarnosc est dans la clandestinité. Radio Solidarnosc émet sur 69,8 MHz car les radios FM des pays du bloc de l’Est diffusaient sur une bande différente que celle de l’Ouest.

Huit émissions sont diffusées mais très brouillées. Jusqu’au 8 juin, où un émetteur est saisi dans le local technique d’un ascenseur d’immeuble. Sept personnes sont arrêtées annoncent les autorités polonaises le 11 juillet. Mais le 13, Radio Solidarnosc est de retour sur les ondes. Elle annonce une suspension de deux mois. D’autres radios pirates émettront dans d’autres villes de Pologne. Radio Solidarnosc reviendra sporadiquement sur les ondes jusqu’en 1989.

Extrait

Dans ce document Georges Polinski, alors journaliste à Radio Atlantic (Nantes), revient d’un voyage en Pologne. Invité sur Radio Brest Atlantique (probablement en juin), le futur fondateur de Radio Nantes, Kiss FM en France, et Europa Plus en Russie, détaille les émissions de Radio Solidarnosc et les traduit simultanément.
(Archives rédaction de Radio Brest Atlantique)

Frédéric – Radiobrest.net

Quand une FM s’invite sur une généraliste… en 1994 26 janvier 2017

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Amusant,Archives,Europe 1,France Inter,Fun Radio,Histoire,Nova,NRJ,Skyrock , 5 commentaires

Radio Nova sur France Inter, France Inter sur Radio Nova… Hier matin, un joli moment de radio s’est déroulé sur les deux antennes lors d’un duplex téléphonique entre les matinaliers Edouard Baer et Patrick Cohen.

Un happening radiophonique poétique au milieu du ronron d’une matinale d’information corsetée, voilà qui faisait du bien à écouter !
L’épisode a d’ailleurs été largement salué dans la journée sur les réseaux sociaux, en plus d’être abondamment relayé par la presse en ligne.
Même le journal Le Monde s’est fendu d’un article sur le sujet, en focalisant le propos sur le côté évidemment préparé de l’opération.

La conclusion donnée à cet article a titillé la mémoire des passionnés de radio. Le rédacteur en chef de Radio Nova, Thomas Baumgartner, y déclare en effet qu’à sa connaissance « dans l’histoire de la radio, une antenne qui en visite une autre, ça n’avait jamais été fait ».

L’exercice a pourtant quelques antécédents sur les stations françaises. On se rappelle par exemple que certaines matinales « cousines » (comme Fun Radio et RTL2) ont récemment croisées leurs antennes en direct.
Et plus loin dans le temps, les auditeurs biberonnés à la FM des années 90 se souviennent certainement d’une Supernana jouant régulièrement avec les animateurs d’autres radios, la nuit dans son émission Ciel mon rock. Un direct entre Wit FM et Skyrock est par exemple à écouter ici.

Plus marquant, et beaucoup plus vulgaire : deux émissions concurrentes font antenne commune en 1994 pour s’insulter allègrement. Quand Tabatha Cash et Fred Musa de Skyrock interviennent dans le Lovin’Fun de Doc et Difool sur Fun Radio, le niveau des débats est extrêmement élevé !

 

Enfin, pour prendre l’exemple d’un réseau FM en duplex téléphonique avec une « grande » généraliste, il faut également remonter à 1994. Le 1er avril de cette année, l’animateur Arthur, accompagné de ses Pirates, s’est invité en direct sur NRJ pour chahuter les DJ Marc Scalia et Mitsou, exceptionnellement réunis pour un poisson d’avril mémorable.
Voici l’extrait en question. Nous sommes le 1er avril 1994 sur NRJ, à 16h11 :

Archives radiophoniques : Difool bien avant Difool 20 septembre 2016

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Animateurs,Archives,Skyrock , 5 commentaires

Le document nous avait échappé à l’époque de son apparition sur le site Soundcloud, et pourtant il vaut son pesant de cacahuètes pour qui accorde de l’importance aux archives de la FM. Un compte hommage à l’ancienne radio stéphanoise M’Radio publie de vieux extraits de l’antenne comportant notamment des interventions du jeune David Massard, plus connu aujourd’hui sous le pseudonyme de Difool sur Skyrock.

letransistor_difool_Mradio_saint-etienne

Nous sommes en 1985 à Saint-Etienne. Un lycéen de 16 ans bouffe du micro sur la grande FM de la ville, M’Radio. Son nom : David Massard. Trente ans plus tard, ce David Massard est devenu une voix emblématique du paysage radiophonique français : il est Difool le matin et le soir sur Skyrock.

Le roi de la libre-antenne pour jeunes n’a évidemment pas toujours été le pote déconneur et le grand frère confident que l’on connaît ; ses débuts de passionnés de radio dans les années 80 se font comme beaucoup en tant que pousse-disque aux intonations DJ sur une radio locale accro aux tubes du moment.

Magie des archives sonores, retrouvons la jeune voix de Difool/David nous présenter le Hit, le Hit des radios leaders ou le Mini Hit sur M’Radio en 1985 !

Source : compte Soundcloud « M’Radio Saint-Etienne »
Illustration : Schoop.fr et Skyrock

Pour les 35 ans de RFM, retour sur ses 10 ans ! 6 juin 2016

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Anniversaires,Archives,RFM , 4 commentaires

35 ans RFM_150p6 juin 1981 : la diffusion d’une bande enregistrée débute sur la fréquence parisienne 100.3. Initiée par Patrick Meyer, une radio privée d’un nouveau genre vient de naître en France : RFM, « la radio couleur » qui propose un format music and news inédit inspiré par les stations américaines.
35 ans plus tard, RFM est devenu un réseau national solidement installé dans le paysage radiophonique avec ses 213 fréquences. Propriété de Lagardère Active, la radio attire quotidiennement 2,4 millions d’auditeurs grâce à son programme musical rassurant calibré pour les 35-59 ans.

En ce 6 juin 2016, où les équipes de RFM soufflent les 35 bougies de la radio en réinvitant sur l’antenne les grandes voix qui ont fait son histoire, Le Transistor profite de cette journée anniversaire pour exhumer une belle archive célébrant les premières années d’existence de la station.

letransistor_RFM_1991_pochette_CD_anniversaire_10-ans-deja

En 1991, RFM réalise pour son dixième anniversaire un montage d’archives et de témoignages intitulé 10 ans déjà. Edité et distribué spécialement sur un CD sampler, le document revient de manière synthétique sur les principaux épisodes de la genèse de la radio : sa création par Patrick Meyer, la venue du sulfureux Coluche sur l’antenne, les 423 jours de brouillage ordonnés par les pouvoirs publics, la constitution d’un réseau national, le rachat par le groupe anglais Crown Communication en 1989…

Ce qui constitue le sel des programmes de « la radio couleur » puis « la radio FM » n’est pas oublié. Outre Coluche, on peut entendre les autres signatures fortes de la période 1981-1991 : « les stars du rock FM » bien sûr, mais également les personnalités de l’animation (Laurence Boccolini, Martial, Malher, Sergio, Nicolas Lespaule), les plumes de la rédaction, et les visages connus recrutés pour accroître la notoriété de la station (Eddy Mitchell, Groucho et Chico, Yannick Noah, et le trio Antoine De Caunes/Karl Zéro/Albert Algoud).

letransistor_rfm_assemblage_campagne-publicitaire_1989

Au final, cette épopée des dix premières années de RFM dure 25 minutes. La voici ici diffusée en intégralité, à l’occasion du trente-cinquième anniversaire de la radio ! Elle nous est contée par Eric Lange, a été écrite par Nicolas Lespaule, et réalisée par Franz Massard et Gilles Moreau.

Illustrations : 
- pochette du CD « 10 ans déjà »
- visuels de la campagne publicitaire RFM de 1989.

Flashback et gros plan sur Hit FM en 1986 11 mai 2016

Posté par Le Transistor dans : Archives,Cinéma,Histoire , 1 commentaire

letransistor_HIT-FM_extrait-publicite

L’ouverture aujourd’hui du 69ème Festival de Cannes nous offre l’occasion d’écouter une belle archive sonore mêlant radio et septième art.

Il y a trente ans, le réseau Hit FM se développait en France avec l’étiquette de « radio du cinéma ». Il faut dire que la station était financée par l’important groupe de production et d’exploitation cinématographique UGC.

A l’antenne, le flux musical automatisé était par conséquent régulièrement entrecoupé de différentes rubriques dédiées aux sorties de films, ou bien aux réalisateurs et acteurs emblématiques de l’époque.
Travelling, A l’affiche, Ciné News, Microfilms, Bande passante, Gros plan… Autant de séquences couvrant parfaitement l’actualité cinématographique et cinéphile, et produites toute l’année par trois journalistes débutants, mais dont les noms nous sont aujourd’hui très familiers : Laurent Weil (Canal +), Valérie Abécassis (i24news) et Christine Masson (France Inter).

Ce sont les voix (jeunes) de ces deux dernières que nous retrouvons dans l’extrait qui suit : une compilation des programmes de Hit FM des 10 et 11 août 1986, que nous devons à Jean-Luc Provoost.

Moteur, action !

Illustration : extrait publicité Hit FM de 1987 (collection personnelle)

12345...32

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus