navigation

Juin 1989 : Fun Radio donne dans l’art contemporain 26 juin 2014

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Archives,Fun Radio , ajouter un commentaire

letransistor_assemblage-logo-funradio-1989

Voici une découverte suffisamment curieuse pour être évoquée ici : il y a vingt cinq ans, Fun Radio initiait ses jeunes auditeurs à l’art contemporain !

Partenaire en juin 1989 d’une opération intitulée La plus grande exposition d’art contemporain et visant à diffuser le travail de créateurs dans les encarts publicitaires des magazines français, celle qui se désignait comme « la meilleure radio » osait à l’époque associer son image à des univers culturels sans rapport évident avec son « territoire de marque ».

funradio_juin1989_pub-artcontemporain2_petite

Une opération de communication incongrue en somme, et surtout totalement inimaginable aujourd’hui. A l’heure où les identités et les cibles des radios françaises sont hyper maîtrisées et verrouillées, on imagine ainsi mal « le son dancefloor » se disperser dans l’art contemporain et le logo de Fun Radio côtoyer une peinture moderne.

funradio_juin1989_pub-artcontemporain_petite

Le 23 février 1981, le roi Juan Carlos fait échouer un coup d’Etat 2 juin 2014

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Archives,Etranger,Histoire , ajouter un commentaire

JuanCarlos

A l’occasion de l’annonce de l’abdication du roi d’Espagne, plongée dans les archives avec un son de la radio nationale espagnole du 23 février 1981 captée sur les ondes moyennes en France.

Ce jour-là , vers 18 h 20, des militaires franquistes prennent en otage les membres du parlement espagnol. La radio nationale interrompt ses programmes et diffuse de la musique militaire. Mais un peu plus tard, cette bande son martiale est à son tour coupée pour laisser la place à de la musique instrumentale non-stop. C’est ce moment que l’on vous fait découvrir dans cette archive. Plus tard dans la nuit, le roi Juan-Carlos interviendra à la télévision et mettra ainsi fin au coup d’Etat.

Frédéric – RadioBrest.net

Un anniversaire peut en cacher un autre en mer du Nord : qui se souvient de Laser ? 24 mai 2014

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Etranger,Histoire,Pirates , ajouter un commentaire

letransistor_carteQSL_Laser558

Radio Caroline souffle cette année ses cinquante bougies. Certes, la célèbre radio pirate n’émet plus sur un navire au large de l’Angleterre mais elle demeure un symbole pour tous les défenseurs des radios libres. Toutefois, ce cinquantenaire éclipse un autre anniversaire : Laser aurait aujourd’hui trente ans.

Cette radio pirate de haute mer est beaucoup moins connue en France que sa consoeur (qui fut également sa voisine), pourtant c’était probablement la radio pirate la plus professionnelle.

Laser, qui émettait depuis le Communicator, a été officiellement lancée le 24 mai 1984. Mais elle a auparavant testé ses émissions en février sur 729 kHz avec un système d’antenne porté par des ballons qui s’est avéré non fonctionnel, surtout en mer du Nord.

Voici un extrait de ces tests d’émission, captés à Lille il y a trente ans :

Laser 558 a quitté les ondes fin 1985. Un an plus tard, elle sera relancée sous le nom de Laser Hot Hits, mais l’expérience ne sera que de quelques mois.

On retiendra de Laser, sa qualité de réception, ses animateurs américains très professionnels et le siège imposé par un navire des autorités britanniques que les animateurs n’auront de cesse de moquer à l’antenne.

Frédéric – RadioBrest.net
Illustration : carte QSL de Laser 558

Quand Elton John soufflait la première bougie de 95.2 14 mai 2014

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Europe 1,Histoire , ajouter un commentaire

letransistor_publicite_95-2

Il y a trente ans, en mai 1984, la dynamique station parisienne 95.2 fêtait sa première année en proposant un concert d’Elton John à Bercy.
Un nouveau beau coup médiatique pour cette radio dirigée par Robert Namias (ex Europe 1) qui avait déboulé dans le paysage radiophonique encombré de Paris en se payant une page de pub dans les journaux annonçant « salut NRJ, 95.2 arrive ».

95.2, c’était la nouvelle version de Paris Fréquence Montparnasse, un regroupement de radios qui avait obtenu la très précieuse autorisation d’émettre et qui était soutenu par Fréquence Service, une filiale d’Europe 1. Elle était présidée par Catherine Ribeiro. Mais fin 1983, la chanteuse avait été débarquée. Elle avait contre-attaqué en justice, et pour ce premier anniversaire de 95.2, c’est un administrateur judiciaire qui gère provisoirement la radio.

En juillet 1984, l’affaire sera réglée et Robert Namias a alors toutes les cartes en main. Il peut essayer de développer cette station qui trouve son public sur Paris (3.4 % d’audience dans un sondage de juin 1985) mais sans toutefois rivaliser avec NRJ.

Alors que l’heure est au développement des réseaux, 95.2 essaie de bâtir le sien en visant particulièrement la région Rhône-Alpes. A l’automne 1984, un accord est signé avec la radio lyonnaise Radio Contact qui reprend les programmes de 95.2 le soir à partir de 22 heures. Mais il faut plus de moyens. En février 1986, le quotidien La Suisse (propriétaire de Radio Mont-Blanc) entre dans le capital de 95.2. En vain.
Un an plus tard, Georges Polinski, Pdg de Radio Nantes, prend la place de Robert Namias. Début mai 87, 95.2 s’associe avec Canal Plus pour lancer le réseau Kiss FM.

Frédéric – RadioBrest.net

Le zapping à remonter le temps 22 mars 2014

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Archives , 4 commentaires

letransistor_photo-tuner

Fermez les yeux et imaginez vous plus de trente ans en arrière à l’écoute de la foisonnante bande FM parisienne. Nous sommes bien au mois de mars, mais en 1983. En ce début d’après-midi, vous balayez votre tuner à la recherche de musiques modernes et de paroles libres.

De 87.5 à 106 MHz, vos oreilles s’arrêtent plus ou moins longuement sur France Inter, Radio Notre-Dame, Digitale FM et Radio Libertaire (partie 1) ; puis Radio Solidarité, Fréquence Gaie, FIP, Radio Montmartre, Gilda, CVS, Oblique FM, Radio J, NRJ, Boulevard du Rock, 92 radio, France Culture, Radio Communauté, Carol FM ou Fréquence Montmartre (partie 2) ; vous tombez ensuite de votre chaise en écoutant quatre minutes de l’émission Cadavres exquis sur Carbone 14, puis retour à la normale avec France Musique, Radio Soleil, Radio 3, Ici et Maintenant, Radio 7, RFM et bien d’autres stations non identifiées (partie 3).

Un voyage dans le temps que l’on doit à l’internaute « Jean-Paul Hochon Sr » qui a eu la bonne idée de publier ses enregistrements d’époque sur Youtube.

1...34567...32

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus