navigation

Radio et voiture : vingt titres d’émissions sur la route et la conduite 10 octobre 2014

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Europe 1,Europe 2,France Bleu,France Culture,France Inter,Histoire,RMC,RTL,Sud Radio,Titres , ajouter un commentaire

letransistor_publicite-philips-autoradio

Troisième et dernier volet de la semaine thématique « radio et voiture » consacré cette fois-ci aux titres d’émissions. Nombreux sont les rendez-vous radiophoniques ayant fait référence à l’univers automobile et à l’imaginaire de la route dans leur dénominations. Voici une sélection de vingt d’entre eux, utilisés sur France Inter, RTL, RMC, Europe 1, Europe 2, Sud Radio, France Culture ou France Bleu.

Route de nuit de Roland Dhordain (Paris Inter puis France Inter, 1955-1973)

La route en direct de Roland Dhordain (Paris Inter puis France Inter, 1956-1967)

Embouteillages par Pierre Bouteiller (France Inter, 1969-1970)

Les routiers sont sympas par Max Meynier (RTL, 1972-1983)

Les routes du bout du monde par Max Meynier (RTL, 1982)

Auto-radio par Thierry Colby (RMC, 1987-1988)

Nationale 7 par Thierry Lecamp (RMC, été 1989)

Freeway par Nicolas Du Roy (Europe 1, 1989-1990)

Drive in par Jean-Claude Laval (Europe 1, 1990-1991)

Les routes du rêve par Claude Villers (France Inter, 1995-1996)

Route 75-85 par Gilles Bojan (RTL, été 1996)

Route 80 par Gilles Bojan, Eric Jean-Jean, Thierry Debrune (RTL, étés 1997, 1998, 2000, 2001 et 2002)

Route 2000 par Rémy Jounin et Thierry Debrune (RTL, été 1999)

L’autoroute de la fortune par Kad et Olivier (Europe 2, 2000-2002)

Dernier parking avant la plage par Sophie Loubière (étés 2000 à 2005)

Sur la route par Christophe Ratinaud (Sud Radio, été 2003) ; Sur la route par Laurent Lavige (Inter, 2007-2010) ; Sur la route par Olivia Gesbert (France Culture, 2012-2013)

Sur la route des vacances par Charlotte Pozzi, Olivier Pin, Emmanuel Laborde (RTL, été 2005)

Parking de nuit par Sophie Loubière (France Inter, 2006-2010)

On fait la route ensemble (réseau France Bleu, depuis 2007)

Conduite accompagnée par Mathias Deguelle (France Inter, depuis 2010)

letransistor_publicite-philips-autoradio2

Illustrations : publicités Philips Autoradio 

Radio et voiture : quinze jingles à écouter en roulant 9 octobre 2014

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Archives,Europe 1,Europe 2,Fun Radio,Habillage,Nova,NRJ,RTL,Skyrock , ajouter un commentaire

letransistor_visuel-funradio-1990_serge-clerc

En cette semaine où l’automobile tient salon à Paris, et après avoir recensé les différentes séries limitées liées à la FM, continuons à évoquer la bagnole par le biais de la radio et de ses jingles.

Outil privilégié de distraction, d’évasion ou d’information de l’automobiliste, la radio aime régulièrement utiliser les univers de la route et de la voiture dans ses habillages d’antenne. Que ce soit au premier degré, comme au second.

Voici une petite sélection de quinze jingles et promotions issus du patrimoine radiophonique français dans lesquels volant, vitesse et véhicules tiennent le premier rôle.


1976 – Europe 1

Qui dit radio et voiture dit forcément Europe-stop ! Difficile de ne pas évoquer tout d’abord ce jeu culte inauguré lors des vacances de Noël 1975 sur Europe 1.
Voici le jingle qui annonçait l’opération sur l’antenne : « Roulez avec Europe 1 ! »

 

1978 – RTL

Autre rendez-vous culte de la radio des années soixante-dix, Les Routiers sont sympas présenté chaque soir par Max Meynier sur RTL entre 1972 et 1983. Voici un des jingles d’époque à la mélodie guillerette.

 

1982 – Europe 1

Un nouvel indicatif pour le fameux Europe-stop d’Europe 1.

 

1986 – NRJ

« - Dites madame, je vous fais le plein de super ?
- Mais c’est toujours du super sur NRJ ! »

 

1986 – Skyrock

Voici une des célèbres bandes-annonces qui ont fait la réputation de « la superradio » dans les années quatre-vingt. Alain Dorval y interprète un Mad Max qui « dévore le bitume » en écoutant « Skyrock au maximum ».

 

1987 – Chic FM

« Roulez, roulez Chic. Changez, changez d’air. Chic FM. »

 

1987 – Kiss FM

« Dans ma voiture, à toute allure, j’écoute Kiss FM ! »

 

1987 – Kiss FM (2)

En 1987, Arthur est le tout jeune matinalier du réseau Kiss FM. Voici une promotion de l’époque à laquelle il prête sa voix : « Kiss FM, personne ne lui résiste », pas même les pandores prêts à vous verbaliser pour excès de vitesse.

 

1988 – NRJ

« Loin de la fureur des klaxons, dans ma voiture je monte le son ! Y’a la musique évasion d’NRJ ». Un jingle signé par les frères Costa.

 

1989 – Fun Radio

Encore une histoire de chauffard et de flic conciliant dans ce jingle de « la meilleure radio » en 1989, avec la grosse voix de Lucky Blondo.

 

1990 – Europe 2

En 1990, Didier Barbelivien signe l’habillage d’Europe 2, et en particulier ce long jingle dans lequel on écoute le « programme musique » en sortant du bureau et du lycée, « dans les autos, sur les motos » !

 

1991 – NRJ

« Don’t panic, in the traffic ! You could keep it cool, for the music’s good, on NRJ. » Un jingle à nouveau signé et interprété par les frères Costa.

 

1995 – Fun Radio

« Bienvenue sur la super autoroute de la zique ! » Avec la voix d’Emmanuel Curtil.

 

1999 – Europe 2

A l’époque où Europe 2 est « gravement groove », Eric Lange et Catherine Lans prêtent leurs voix à ce jingle décalé : « si vous laissez votre groove dans la voiture, ouvrez un petit peu la fenêtre, lui aussi peu avoir chaud ».

 

2013 – Nova

Un des fameux tops horaires de Nova :
« - Moi j’irais pas à la campagne avec des gens que je connais pas.
- Tu parles comme si tu t’étais jamais faite baisée dans une bagnole.
- Oui, oh ben, si on avait été présenté, mademoiselle Zaza, monsieur Machin, qu’on ait pris un verre ensemble, bon alors là, c’est normal, une fois dans la voiture… crac ! »


Illustration : publicité Fun Radio en 1990 par Serge Clerc

 

Atlas de la radio (7) : les meilleures audiences des Médialocales 2013-2014 par agglomération 30 juillet 2014

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Audiences,Cartographie,Europe 1,France Bleu,France Info,France Inter,Fun Radio,Locales,NRJ,RFM,RMC,RTL,Skyrock,Virgin Radio , ajouter un commentaire

Outre les régions et les départements, l’enquête Médialocales de Médiamétrie délivre également des indicateurs d’audience pour quatre-vingt-dix-sept agglomérations françaises.
De Aix-en-Provence à Vichy, voici à nouveau pointées pour ce troisième échelon territorial les radios les plus écoutées localement lors de la saison 2013-2014, suite à un rappel cartographique des résultats de l’an passé (saison 2012-2013).

letransistor_aout2013_carte-medialocales-agglomerations_2012-2013_ptite

agglomerations_carte_resultats-medialocales_2013-2014_letransistor

D’une saison à l’autre, peu de surprises viennent chambouler la carte des stations les plus écoutées ; NRJ et RTL sont toujours dominantes dans le paysage. La première est en tête des audiences cumulées dans vingt-sept agglomérations, et la deuxième dans vingt-deux.
NRJ passe d’ailleurs cette année devant RTL à Valenciennes, Metz et Dijon ; elle détrône Europe 1 à Colmar et Chalon-sur-Saône, France Inter à Poitiers, RMC à Avignon et Ajaccio, et Lor’FM à Thionville. En revanche, « la panthère » n’est plus leader à Amiens et Tarbes ; elle y est remplacée par France Bleu Picardie et France Inter.

RTL cède cette année sa place de préférée à Belfort, Montbéliard, Châteauroux, Tours, Arcachon, Fréjus et Châlons-en-Champagne mais enregistre en revanche d’excellents résultats à Caen, Saint-Brieuc, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Angers, Blois et Angoulême.

Première radio l’an passé dans vingt agglomérations, France Inter ne l’est plus que dans douze cette année en raison d’une désaffection dans les villes du Grand Ouest, ainsi qu’à Bordeaux, Limoges ou Saint-Etienne. Dans cette dernière, c’est France Info qui lui chipe sa première place.

Europe 1 reste plébiscitée à Quimper, et est la plus écoutée cette saison à Tours et Clermont-Ferrand.

Dans le Sud, RMC enregistre de bons résultats à Arcachon, Bordeaux, Marseille, Toulon, Nice et l’agglomération de Cannes-Grasse-Antibes.

France Bleu Gard Lozère perd la tête à Nïmes, mais d’autres locales du réseau bleu restent une référence à Cherbourg, Laval, Valence, Perpignan ou Bastia.

Du côté des musicales, Chérie FM plaît beaucoup à Mâcon et Nïmes, RFM est plébiscitée à Fréjus, Virgin Radio est toujours en tête à Forbach, Fun Radio remplace Skyrock à Boulogne-sur-Mer. Dans le Nord-Pas-de-Calais, Skyrock est donc uniquement leader sur l’agglomération de Lens-Douai cette saison.

Les radios locales privées tirent leur épingle du jeu à Limoges (Flash FM), Châlons-en-Champagne (Champagne FM), mais également comme l’an passé à Calais (Radio 6), Dunkerque (Delta FM), Thonon-les-Bains (La Radio Plus), Annecy (ODS Radio), Montluçon (RMB), Rodez (Totem), Castres (100%) et à Istres et Martigues (Maritima).

A lire sur le même sujet :
L’atlas de l’audience radio en France (première partie)
L’atlas de l’audience radio en France (deuxième partie)
Atlas de la radio (3) : recensement des stations FM métropolitaines
Atlas de la radio (4) : une visualisation des déserts radiophoniques
Atlas de la radio (5) : les meilleures audiences régionales des Médialocales 2013-2014
- Atlas de la radio (6) : les meilleures audiences départementales des Médialocales 2013-2014

Atlas de la radio (6) : les meilleures audiences départementales des Médialocales 2013-2014 29 juillet 2014

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Audiences,Cartographie,Europe 1,France Bleu,France Info,France Inter,Locales,NRJ,RMC,RTL , ajouter un commentaire

Après avoir visualisé la répartition des meilleures audiences cumulées par région, l’analyse des résultats de l’enquête Médialocales de l’institut Médiamétrie nous permet aujourd’hui une cartographie plus fine des radios les plus écoutées par département sondé.
Une représentation à comparer avec celle réalisée l’an passé pour identifier quelques changements apparus localement après la saison radiophonique 2013-2014.

letransistor_aout2013_carte-medialocales-departements_2012-2013_ptite

departements_carte_medialocales_2013-2014_letransistor

A l’image des sondages nationaux dans lesquels NRJ grignote vague après vague le leadership de RTL, quatre départements voient le réseau musical prendre la tête des audiences cumulées devant la généraliste : l’Aube, la Côte-d’Or, la Haute-Saône à l’Est, et le département de la Charente à l’Ouest.
RTL perd également de sa superbe dans le Maine-et-Loire, où la régionale Alouette lui passe devant. En revanche, la station de la rue Bayard profite d’une désaffection forte pour France Inter dans les Côte-d’Armor, le Morbihan, et en Charente-Maritime, et devient ainsi la première radio de ces territoires.

France Inter connaît en outre des difficultés en Loire-Atlantique où NRJ la devance dorénavant, dans le Finistère où Europe 1 profite de son coup de mou, et dans les Hautes-Alpes où la locale Alpes 1 devient la première radio du département.
Le service public rencontre aussi quelques problèmes dans le Vaucluse et la Drôme : France Bleu n’y est plus la radio la plus écoutée, remplacée par NRJ et RMC.
France Bleu Périgord passe en revanche devant NRJ en Dordogne, et France Info fait de même en Haute-Savoie.

Du côté des stations privées locales ou régionales, outre Alpes 1 qui tire son épingle du jeu dans les Hautes-Alpes, Alouette, 100% et Tendance Ouest sont toujours incontournables dans leurs fiefs (Vendée, Tarn et Manche).
Cette saison enfin, Wit FM en Gironde et Magnum la Radio dans les Vosges n’apparaissent plus sur la carte, devancées respectivement par RMC et RTL.

A lire sur le même sujet :
L’atlas de l’audience radio en France (première partie)
L’atlas de l’audience radio en France (deuxième partie)
Atlas de la radio (3) : recensement des stations FM métropolitaines
Atlas de la radio (4) : une visualisation des déserts radiophoniques
- Atlas de la radio (5) : les meilleures audiences régionales des Médialocales 2013-2014

Quand Elton John soufflait la première bougie de 95.2 14 mai 2014

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Europe 1,Histoire , ajouter un commentaire

letransistor_publicite_95-2

Il y a trente ans, en mai 1984, la dynamique station parisienne 95.2 fêtait sa première année en proposant un concert d’Elton John à Bercy.
Un nouveau beau coup médiatique pour cette radio dirigée par Robert Namias (ex Europe 1) qui avait déboulé dans le paysage radiophonique encombré de Paris en se payant une page de pub dans les journaux annonçant « salut NRJ, 95.2 arrive ».

95.2, c’était la nouvelle version de Paris Fréquence Montparnasse, un regroupement de radios qui avait obtenu la très précieuse autorisation d’émettre et qui était soutenu par Fréquence Service, une filiale d’Europe 1. Elle était présidée par Catherine Ribeiro. Mais fin 1983, la chanteuse avait été débarquée. Elle avait contre-attaqué en justice, et pour ce premier anniversaire de 95.2, c’est un administrateur judiciaire qui gère provisoirement la radio.

En juillet 1984, l’affaire sera réglée et Robert Namias a alors toutes les cartes en main. Il peut essayer de développer cette station qui trouve son public sur Paris (3.4 % d’audience dans un sondage de juin 1985) mais sans toutefois rivaliser avec NRJ.

Alors que l’heure est au développement des réseaux, 95.2 essaie de bâtir le sien en visant particulièrement la région Rhône-Alpes. A l’automne 1984, un accord est signé avec la radio lyonnaise Radio Contact qui reprend les programmes de 95.2 le soir à partir de 22 heures. Mais il faut plus de moyens. En février 1986, le quotidien La Suisse (propriétaire de Radio Mont-Blanc) entre dans le capital de 95.2. En vain.
Un an plus tard, Georges Polinski, Pdg de Radio Nantes, prend la place de Robert Namias. Début mai 87, 95.2 s’associe avec Canal Plus pour lancer le réseau Kiss FM.

Frédéric – RadioBrest.net

12345

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus