navigation

Retour en archives sur les débuts d’Europe 2 7 janvier 2016

Posté par Le Transistor dans : Archives,Europe 2 , 2 commentaires

logo_europe2_1987

Ce blog débute l’année 2016 tout comme il a fini 2015 : en mettant à l’honneur une très belle archive, riche et éclairante. Une archive qui permet de rendre un hommage à une antenne qui a fortement marqué la bande FM française durant ses premières années d’existence : Europe 2.

Le rejeton FM d’Europe 1 n’a que quelques mois lorsqu’on le découvre dans cet enregistrement du 10 octobre 1987, mais sa formule music and news pour adultes est déjà bien en place et le fournisseur de programmes est passé depuis le mois de janvier de une station locale abonnée à 90 ! Europe 2 leur assure un programme chiadé et reposant mêlant musique pop et soft-rock, animation de qualité, information sérieuse, chroniques dépaysantes, le tout sans prendre les auditeurs pour des imbéciles.

Enregistré sur sa première et éphémère fréquence parisienne 102.3, le document suivant permet de se plonger à l’aide d’un excellent son dans les recettes de la « meilleure des ondes ». Il est divisé en deux parties : la première pour le matin du 10 octobre 1987 avec pour animateurs Yann Arribard et Rémy Jounin, et la seconde pour la fin d’après-midi avec Thierry Weigert. Du côté des journalistes, on a plaisir à écouter les bouts de flashs de Karim Hacène et François Clémenceau, la chronique télé de Philippe Aubert, et la voix de Pascale Clark se cache dans une promotion de l’antenne parisienne. Certains messages permettent aussi d’entendre d’autres voix historiques d’Europe 2, comme Bruno Labouré ou Nicolas du Roy.

Et puis, restent tous les autres ingrédients qui ont donné une couleur singulière à cette antenne : les identifiants de Serge Sauvion, la célèbre vague de décrochage, les partenariats haut de gamme,  les pépites oldies de la playlist… On est bien « en Europe 2 », comme le disaient à l’époque les animateurs.

Merci à Jean-Luc Provoost de partager ses archives avec Le Transistor.

Quand la FM devient coquine : six jingles fripons 14 février 2015

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Archives,Europe 2,Fun Radio,Habillage,Nostalgie,NRJ,Radios disparues , ajouter un commentaire

letransistor_pub_funradio_1986

Saint-Valentin oblige, Le Transistor s’intéresse aujourd’hui aux habillages à la tonalité coquine.
Quand les jingles FM évoquent le désir et les étreintes, la température monte (ou pas) sur les ondes.
Voici une sélection de six monuments du kitsch extraits des années 80, six jingles tendres ou fripons provenant de NRJ, Nostalgie, Métropolys, Fun Radio et Europe 2.


NRJ en 1986 : « J’ai envie de… »


Métropolys en 1987 : « Fais-moi l’amour ! »


Métropolys en 1988 : « Elle suce en musique »

Oui. Vous avez bien lu…
Dingue, non ?


Radio Nostalgie en 1988 : « Arrête un peu c’que tu m’fais baby »


Fun Radio en 1989 : « Prenez-moi tout de suite »


Europe 2 en 1990 : « L’amour, ça se fait à deux »


Illustration : extrait publicité Fun Radio en 1986

Radio et voiture : vingt titres d’émissions sur la route et la conduite 10 octobre 2014

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Europe 1,Europe 2,France Bleu,France Culture,France Inter,Histoire,RMC,RTL,Sud Radio,Titres , ajouter un commentaire

letransistor_publicite-philips-autoradio

Troisième et dernier volet de la semaine thématique « radio et voiture » consacré cette fois-ci aux titres d’émissions. Nombreux sont les rendez-vous radiophoniques ayant fait référence à l’univers automobile et à l’imaginaire de la route dans leur dénominations. Voici une sélection de vingt d’entre eux, utilisés sur France Inter, RTL, RMC, Europe 1, Europe 2, Sud Radio, France Culture ou France Bleu.

Route de nuit de Roland Dhordain (Paris Inter puis France Inter, 1955-1973)

La route en direct de Roland Dhordain (Paris Inter puis France Inter, 1956-1967)

Embouteillages par Pierre Bouteiller (France Inter, 1969-1970)

Les routiers sont sympas par Max Meynier (RTL, 1972-1983)

Les routes du bout du monde par Max Meynier (RTL, 1982)

Auto-radio par Thierry Colby (RMC, 1987-1988)

Nationale 7 par Thierry Lecamp (RMC, été 1989)

Freeway par Nicolas Du Roy (Europe 1, 1989-1990)

Drive in par Jean-Claude Laval (Europe 1, 1990-1991)

Les routes du rêve par Claude Villers (France Inter, 1995-1996)

Route 75-85 par Gilles Bojan (RTL, été 1996)

Route 80 par Gilles Bojan, Eric Jean-Jean, Thierry Debrune (RTL, étés 1997, 1998, 2000, 2001 et 2002)

Route 2000 par Rémy Jounin et Thierry Debrune (RTL, été 1999)

L’autoroute de la fortune par Kad et Olivier (Europe 2, 2000-2002)

Dernier parking avant la plage par Sophie Loubière (étés 2000 à 2005)

Sur la route par Christophe Ratinaud (Sud Radio, été 2003) ; Sur la route par Laurent Lavige (Inter, 2007-2010) ; Sur la route par Olivia Gesbert (France Culture, 2012-2013)

Sur la route des vacances par Charlotte Pozzi, Olivier Pin, Emmanuel Laborde (RTL, été 2005)

Parking de nuit par Sophie Loubière (France Inter, 2006-2010)

On fait la route ensemble (réseau France Bleu, depuis 2007)

Conduite accompagnée par Mathias Deguelle (France Inter, depuis 2010)

letransistor_publicite-philips-autoradio2

Illustrations : publicités Philips Autoradio 

Radio et voiture : quinze jingles à écouter en roulant 9 octobre 2014

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Archives,Europe 1,Europe 2,Fun Radio,Habillage,Nova,NRJ,RTL,Skyrock , ajouter un commentaire

letransistor_visuel-funradio-1990_serge-clerc

En cette semaine où l’automobile tient salon à Paris, et après avoir recensé les différentes séries limitées liées à la FM, continuons à évoquer la bagnole par le biais de la radio et de ses jingles.

Outil privilégié de distraction, d’évasion ou d’information de l’automobiliste, la radio aime régulièrement utiliser les univers de la route et de la voiture dans ses habillages d’antenne. Que ce soit au premier degré, comme au second.

Voici une petite sélection de quinze jingles et promotions issus du patrimoine radiophonique français dans lesquels volant, vitesse et véhicules tiennent le premier rôle.


1976 – Europe 1

Qui dit radio et voiture dit forcément Europe-stop ! Difficile de ne pas évoquer tout d’abord ce jeu culte inauguré lors des vacances de Noël 1975 sur Europe 1.
Voici le jingle qui annonçait l’opération sur l’antenne : « Roulez avec Europe 1 ! »

 

1978 – RTL

Autre rendez-vous culte de la radio des années soixante-dix, Les Routiers sont sympas présenté chaque soir par Max Meynier sur RTL entre 1972 et 1983. Voici un des jingles d’époque à la mélodie guillerette.

 

1982 – Europe 1

Un nouvel indicatif pour le fameux Europe-stop d’Europe 1.

 

1986 – NRJ

« - Dites madame, je vous fais le plein de super ?
- Mais c’est toujours du super sur NRJ ! »

 

1986 – Skyrock

Voici une des célèbres bandes-annonces qui ont fait la réputation de « la superradio » dans les années quatre-vingt. Alain Dorval y interprète un Mad Max qui « dévore le bitume » en écoutant « Skyrock au maximum ».

 

1987 – Chic FM

« Roulez, roulez Chic. Changez, changez d’air. Chic FM. »

 

1987 – Kiss FM

« Dans ma voiture, à toute allure, j’écoute Kiss FM ! »

 

1987 – Kiss FM (2)

En 1987, Arthur est le tout jeune matinalier du réseau Kiss FM. Voici une promotion de l’époque à laquelle il prête sa voix : « Kiss FM, personne ne lui résiste », pas même les pandores prêts à vous verbaliser pour excès de vitesse.

 

1988 – NRJ

« Loin de la fureur des klaxons, dans ma voiture je monte le son ! Y’a la musique évasion d’NRJ ». Un jingle signé par les frères Costa.

 

1989 – Fun Radio

Encore une histoire de chauffard et de flic conciliant dans ce jingle de « la meilleure radio » en 1989, avec la grosse voix de Lucky Blondo.

 

1990 – Europe 2

En 1990, Didier Barbelivien signe l’habillage d’Europe 2, et en particulier ce long jingle dans lequel on écoute le « programme musique » en sortant du bureau et du lycée, « dans les autos, sur les motos » !

 

1991 – NRJ

« Don’t panic, in the traffic ! You could keep it cool, for the music’s good, on NRJ. » Un jingle à nouveau signé et interprété par les frères Costa.

 

1995 – Fun Radio

« Bienvenue sur la super autoroute de la zique ! » Avec la voix d’Emmanuel Curtil.

 

1999 – Europe 2

A l’époque où Europe 2 est « gravement groove », Eric Lange et Catherine Lans prêtent leurs voix à ce jingle décalé : « si vous laissez votre groove dans la voiture, ouvrez un petit peu la fenêtre, lui aussi peu avoir chaud ».

 

2013 – Nova

Un des fameux tops horaires de Nova :
« - Moi j’irais pas à la campagne avec des gens que je connais pas.
- Tu parles comme si tu t’étais jamais faite baisée dans une bagnole.
- Oui, oh ben, si on avait été présenté, mademoiselle Zaza, monsieur Machin, qu’on ait pris un verre ensemble, bon alors là, c’est normal, une fois dans la voiture… crac ! »


Illustration : publicité Fun Radio en 1990 par Serge Clerc

 

Le Poste parisien fêterait aujourd’hui ses 90 ans 12 mars 2014

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Europe 2,Histoire , ajouter un commentaire

logo_PosteParisien

C’était le 12 mars 1924, un émetteur américain de 500 watts était mis en route pour des essais rue d’Enghien à Paris dans l’immeuble du quotidien Le Petit Parisien, qui abrite aujourd’hui la société Paco Rabanne.
Cette radio qui s’appelle alors le poste radio-téléphonique du Petit Parisien, fait ses premiers pas sur les ondes, Devenue quelques années plus tard le Poste parisien, ce sera une des radios privées les plus écoutées d’avant-guerre avec parmi ses animateurs les plus célèbres, Mireille, Jean Nohain ou Pierre Dac.
La radio cesse d’émettre en juin 1940 lors de l’invasion allemande et à la Libération, la mise en place du monopole l’empêche de retrouver sa  longueur d’ondes. Son propriétaire, le Parisien Libéré (groupe Amaury) relance cette radio historique en FM à la faveur de l’explosion des radios libres après le 10 mai 1981.

La suite de l’histoire est résumée sur le site Radios81 par l’un des fondateurs de ce nouveau Poste parisien :
« Après avoir brièvement émis sur 101 MHz avec un émetteur Rohde & Schwarz de 50 W qui distinguait sa qualité sonore, elle se déplaça ensuite sur 102,6 MHz avec une puissance portée à 500 W (…) son absence de publicité lui évitera le brouillage. Quelques mois plus tard la radio devra se présenter en Fréquence Presse à la demande de la Commission des RLP . Elle conservera sa dénomination de Poste Parisien. Son émetteur sera déplacé à Romainville avec 40 kW PAR. La Fréquence Presse regroupait un attelage improbable comprenant Le Parisien, l’Equipe, Le Matin de Paris, l’Unité, La Croix et l’Humanité. Après un peu plus d’un an, le Poste Parisien continuera sous le seul financement du Groupe Amaury. Marie-Odile Amaury en prendra alors la direction. En 87, la radio sera autorisée comme franchisée Europe 2 et perdra après quelques temps sa dénomination Poste Parisien. »

Pour saluer aujourd’hui l’histoire de cette grande station, quoi de mieux qu’un jingle réalisé dans les années quatre-vingts à la manière de la TSF des années trente ?

Pour en savoir plus sur les débuts du poste radio-téléphonique du Petit Parisien, rendez-vous sur le blog RadioTSF.fr.

Frédéric – RadioBrest.net

1234

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus