navigation

Les débuts de la radio pirate Solidarnosc racontés par Georges Polinski 12 avril 2017

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Etranger,Histoire,Pirates , ajouter un commentaire

Solidarnosc

En ce lundi de Pâques, le 12 avril 1982, une voix se fait entendre sur la FM à Varsovie. Elle invite les auditeurs à éteindre les lumières trois fois de suite pour savoir si la réception est bonne et l’émission, annoncée par des tracts, bien suivie. Un animateur et une animatrice précisent qu’il s’agit d’une émission d’essai de Radio Solidarnosc (Radio Solidarité) et demandent d’éteindre les lumières le lendemain entre 21h et 21h30. Le 13 avril est en effet le jour anniversaire du coup d’état du 13 décembre 1981.
Depuis quatre mois, la Pologne vit sous le très dur régime de la loi martiale du Général Jaruzelski. Le syndicat Solidarnosc est dans la clandestinité. Radio Solidarnosc émet sur 69,8 MHz car les radios FM des pays du bloc de l’Est diffusaient sur une bande différente que celle de l’Ouest.

Huit émissions sont diffusées mais très brouillées. Jusqu’au 8 juin, où un émetteur est saisi dans le local technique d’un ascenseur d’immeuble. Sept personnes sont arrêtées annoncent les autorités polonaises le 11 juillet. Mais le 13, Radio Solidarnosc est de retour sur les ondes. Elle annonce une suspension de deux mois. D’autres radios pirates émettront dans d’autres villes de Pologne. Radio Solidarnosc reviendra sporadiquement sur les ondes jusqu’en 1989.

Extrait

Dans ce document Georges Polinski, alors journaliste à Radio Atlantic (Nantes), revient d’un voyage en Pologne. Invité sur Radio Brest Atlantique (probablement en juin), le futur fondateur de Radio Nantes, Kiss FM en France, et Europa Plus en Russie, détaille les émissions de Radio Solidarnosc et les traduit simultanément.
(Archives rédaction de Radio Brest Atlantique)

Frédéric – Radiobrest.net

Quand une FM s’invite sur une généraliste… en 1994 26 janvier 2017

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Amusant,Archives,Europe 1,France Inter,Fun Radio,Histoire,Nova,NRJ,Skyrock , 5 commentaires

Radio Nova sur France Inter, France Inter sur Radio Nova… Hier matin, un joli moment de radio s’est déroulé sur les deux antennes lors d’un duplex téléphonique entre les matinaliers Edouard Baer et Patrick Cohen.

Un happening radiophonique poétique au milieu du ronron d’une matinale d’information corsetée, voilà qui faisait du bien à écouter !
L’épisode a d’ailleurs été largement salué dans la journée sur les réseaux sociaux, en plus d’être abondamment relayé par la presse en ligne.
Même le journal Le Monde s’est fendu d’un article sur le sujet, en focalisant le propos sur le côté évidemment préparé de l’opération.

La conclusion donnée à cet article a titillé la mémoire des passionnés de radio. Le rédacteur en chef de Radio Nova, Thomas Baumgartner, y déclare en effet qu’à sa connaissance « dans l’histoire de la radio, une antenne qui en visite une autre, ça n’avait jamais été fait ».

L’exercice a pourtant quelques antécédents sur les stations françaises. On se rappelle par exemple que certaines matinales « cousines » (comme Fun Radio et RTL2) ont récemment croisées leurs antennes en direct.
Et plus loin dans le temps, les auditeurs biberonnés à la FM des années 90 se souviennent certainement d’une Supernana jouant régulièrement avec les animateurs d’autres radios, la nuit dans son émission Ciel mon rock. Un direct entre Wit FM et Skyrock est par exemple à écouter ici.

Plus marquant, et beaucoup plus vulgaire : deux émissions concurrentes font antenne commune en 1994 pour s’insulter allègrement. Quand Tabatha Cash et Fred Musa de Skyrock interviennent dans le Lovin’Fun de Doc et Difool sur Fun Radio, le niveau des débats est extrêmement élevé !

 

Enfin, pour prendre l’exemple d’un réseau FM en duplex téléphonique avec une « grande » généraliste, il faut également remonter à 1994. Le 1er avril de cette année, l’animateur Arthur, accompagné de ses Pirates, s’est invité en direct sur NRJ pour chahuter les DJ Marc Scalia et Mitsou, exceptionnellement réunis pour un poisson d’avril mémorable.
Voici l’extrait en question. Nous sommes le 1er avril 1994 sur NRJ, à 16h11 :

Flashback et gros plan sur Hit FM en 1986 11 mai 2016

Posté par Le Transistor dans : Archives,Cinéma,Histoire , 1 commentaire

letransistor_HIT-FM_extrait-publicite

L’ouverture aujourd’hui du 69ème Festival de Cannes nous offre l’occasion d’écouter une belle archive sonore mêlant radio et septième art.

Il y a trente ans, le réseau Hit FM se développait en France avec l’étiquette de « radio du cinéma ». Il faut dire que la station était financée par l’important groupe de production et d’exploitation cinématographique UGC.

A l’antenne, le flux musical automatisé était par conséquent régulièrement entrecoupé de différentes rubriques dédiées aux sorties de films, ou bien aux réalisateurs et acteurs emblématiques de l’époque.
Travelling, A l’affiche, Ciné News, Microfilms, Bande passante, Gros plan… Autant de séquences couvrant parfaitement l’actualité cinématographique et cinéphile, et produites toute l’année par trois journalistes débutants, mais dont les noms nous sont aujourd’hui très familiers : Laurent Weil (Canal +), Valérie Abécassis (i24news) et Christine Masson (France Inter).

Ce sont les voix (jeunes) de ces deux dernières que nous retrouvons dans l’extrait qui suit : une compilation des programmes de Hit FM des 10 et 11 août 1986, que nous devons à Jean-Luc Provoost.

Moteur, action !

Illustration : extrait publicité Hit FM de 1987 (collection personnelle)

Radio et voiture : vingt titres d’émissions sur la route et la conduite 10 octobre 2014

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Europe 1,Europe 2,France Bleu,France Culture,France Inter,Histoire,RMC,RTL,Sud Radio,Titres , ajouter un commentaire

letransistor_publicite-philips-autoradio

Troisième et dernier volet de la semaine thématique « radio et voiture » consacré cette fois-ci aux titres d’émissions. Nombreux sont les rendez-vous radiophoniques ayant fait référence à l’univers automobile et à l’imaginaire de la route dans leur dénominations. Voici une sélection de vingt d’entre eux, utilisés sur France Inter, RTL, RMC, Europe 1, Europe 2, Sud Radio, France Culture ou France Bleu.

Route de nuit de Roland Dhordain (Paris Inter puis France Inter, 1955-1973)

La route en direct de Roland Dhordain (Paris Inter puis France Inter, 1956-1967)

Embouteillages par Pierre Bouteiller (France Inter, 1969-1970)

Les routiers sont sympas par Max Meynier (RTL, 1972-1983)

Les routes du bout du monde par Max Meynier (RTL, 1982)

Auto-radio par Thierry Colby (RMC, 1987-1988)

Nationale 7 par Thierry Lecamp (RMC, été 1989)

Freeway par Nicolas Du Roy (Europe 1, 1989-1990)

Drive in par Jean-Claude Laval (Europe 1, 1990-1991)

Les routes du rêve par Claude Villers (France Inter, 1995-1996)

Route 75-85 par Gilles Bojan (RTL, été 1996)

Route 80 par Gilles Bojan, Eric Jean-Jean, Thierry Debrune (RTL, étés 1997, 1998, 2000, 2001 et 2002)

Route 2000 par Rémy Jounin et Thierry Debrune (RTL, été 1999)

L’autoroute de la fortune par Kad et Olivier (Europe 2, 2000-2002)

Dernier parking avant la plage par Sophie Loubière (étés 2000 à 2005)

Sur la route par Christophe Ratinaud (Sud Radio, été 2003) ; Sur la route par Laurent Lavige (Inter, 2007-2010) ; Sur la route par Olivia Gesbert (France Culture, 2012-2013)

Sur la route des vacances par Charlotte Pozzi, Olivier Pin, Emmanuel Laborde (RTL, été 2005)

Parking de nuit par Sophie Loubière (France Inter, 2006-2010)

On fait la route ensemble (réseau France Bleu, depuis 2007)

Conduite accompagnée par Mathias Deguelle (France Inter, depuis 2010)

letransistor_publicite-philips-autoradio2

Illustrations : publicités Philips Autoradio 

Radio et voiture : un inventaire des séries limitées FM depuis 1986 6 octobre 2014

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Chérie FM,Fun Radio,Histoire,NRJ,Ouï FM,Publicité,Radio FG,Virgin Radio , ajouter un commentaire

La tenue cette semaine du Mondial de l’Automobile à Paris offre l’occasion de parler radio et bagnole.
Depuis 30 ans, l’industrie radiophonique française s’est associée à quelques reprises à l’industrie automobile pour promouvoir certaines de ses marques les plus dynamiques sur des séries spéciales. Là où la voiture représente un outil d’émancipation important et sent bon la liberté et l’aventure, la radio FM est synonyme de mobilité, de vitalité et bénéficie d’un lien fort avec la jeunesse ; normal donc que ces deux univers s’entendent à merveille et profitent l’un de l’autre à quelques occasions pour draguer l’auditeur ou le conducteur.
De la Supercinq NRJ, à la Mazda 2 Ouï FM, voici l’inventaire des neuf modèles de voitures griffés au nom d’une station FM française.

 

1986 : Renault Supercinq NRJ

letransistor_publicite-renault-supercinq-NRJ

La station symbole du dynamisme de la FM dans les années 80 est bien entendu la première à bénéficier d’un modèle à son nom : la fameuse Renault Supercinq NRJ, lancée en grande pompe à la rentrée 1986.

A une importante campagne de presse et d’affichage orchestrée par le constructeur, s’ajoute l’organisation d’un énorme concert par la radio à l’usine Renault produisant la voiture à Flins. 30 000 spectateurs viennent y applaudir le 13 septembre un impressionnant plateau composé des principales sensations françaises du moment : Images, Les Avions, Partenaire Particulier, Rita Mitsouko, Lio, Elli Medeiros, Diane Tell, Michel Berger, Catherine Lara ou Francis Lalanne ; mais également de stars internationales comme Sandra, Hong Kong Syndikat, et surtout Dépêche Mode.

letransistor_publicites-renault-supercinq-NRJ

Sur l’antenne d’NRJ, outre l’organisation d’un grand jeu concours, des jingles spéciaux sont produits et diffusés très régulièrement entre deux disques.

Le succès aidant, la Supercinq NRJ connaîtra deux autres déclinaisons en 1987 et 1988.

 

1987 : Citroën AX Hit FM

Face au dynamisme de Renault sur le marché des modèles pour jeunes, Citroën réagit en associant sont AX à l’image de Hit FM, l’éphémère réseau du groupe UGC.
La publicité télévisée reprend les codes visuels et sonores de la campagne originale de la radio.

 

1989 : Seat Ibiza RVN

Série très limitée à 100 exemplaires, la Seat Ibiza RVN, du nom de la station régionale Radio Voix du Nord, a été proposée à la vente uniquement dans le Nord-Pas-de-Calais par les concessionnaires locaux.

Seat_Ibiza_RVN

1991 : Renault Clio NRJ

letransistor_renault-clio-NRJ

Toujours soucieuse de draguer la jeunesse, Renault s’associe encore à NRJ en 1991, pour un nouveau petit modèle : la Clio NRJ remplace la Supercinq NRJ.

 

1994 : Peugeot 106 Chérie FM

Afin de séduire une cible féminine, Peugeot utilise pour sa 106 une nouvelle marque du groupe NRJ en avril 1994 : le réseau Chérie FM.

letransistor_publicite-106-cheriefm

 

1994 : Mazda 323 Fun Radio

Bénéficiant d’une notoriété de plus en plus importante au milieu des années 90, Fun Radio associe alors son image à la Mazda 323 pour une série limitée à 1000 exemplaires.

 

2005 : Volkswagen New Beetle FG DJ Radio

Une radio à l’image branchée et moderne pour un modèle urbain et tendance, la New Beetle FG DJ Radio sera produite à 150 exemplaires en 2005.

letransistor_VW_NewBeetle_FGDJRadio

 

2009 : Toyota Aygo Virgin Radio

Autre modèle citadin pour une clientèle supposée jeune, dynamique et branchée, la Toyota Aygo Virgin Radio voit le jour en février 2009 et est fabriquée à 1500 exemplaires.

letransistor_toyota-aygo_virginradio

 

2009 : Mazda 2 Ouï FM

Disponible chez les concessionnaires de la région parisienne, la citadine Mazda 2 se la joue rock et cuir et s’habille aux couleurs de Ouï FM en avril 2009 : le noir et le rouge.

letransistor_mazda2_ouifm

Sources :
- Autos-series-limitees.fr
- Saga R5
- Les anciennes publicités du monde automobile
- Aymeric Mantoux et Benoist Simmat, NRJ L’empire des ondes (Mille et Une Nuits 2008)
- Endy Smet

- INA.fr

12345...10

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus