navigation

Playlist de grève de France Info : le réflexe « inrocks » 1 avril 2015

Posté par Le Transistor dans : Actualité,France Info,Musique,Radio France , ajouter un commentaire

Une grève illimitée dure et suivie, des salariés déterminés à défendre une radio publique ambitieuse, une direction dont le projet est avant tout comptable, des négociations au point mort, des journalistes prêts à rejoindre le mouvement, une tutelle aux abonnés absents, de savants calculs politiques échafaudés dans les cercles de pouvoir…

Au quatorzième jour de grève des salariés de Radio France, l’actualité en provenance de la Maison de la radio est loin d’indiquée une issue immédiate pour le mouvement social qui y est engagé.

Du côté des auditeurs restés fidèles à leurs stations de coeur pour y guetter la diffusion éventuelle des programmes habituels, l’emballement des premiers jours pour « la richesse et la diversité » des sélections musicales de secours diffusées depuis le 19 mars commencent à laisser la place à une forte lassitude, si on en croit les commentaires distillés sur les sites internet et les réseaux sociaux.

La répétition quotidienne des mêmes morceaux donne de l’autre côté du poste la désastreuse impression de vivre un nouveau « jour de la marmotte » chaque matin, en référence au scénario du film Un jour sans fin, dans lequel Bill Murray revit la même journée indéfiniment.

letransistor_capture_unjoursansfin

letransistor_capture_unjoursansfin_radio
Bill Murray dans le film Un jour sans fin de Harold Ramis 

France Bleu joue et rejoue sa programmation de succès fédérateurs et positifs, France Inter rabâche ses découvertes francophones et ses standards pop et rock, France Musique enchaîne les oeuvres classiques, FIP ressasse les mêmes perles pointues, France Culture radote son univers musical chic et sophistiqué. Et Mouv’, en grève ou non, nous inflige tout de même les rotations serrées des derniers chefs d’oeuvre de Black M et Soprano.

Reste France Info, qui ne diffuse généralement pas de musique dans ses programmes, excepté quelques bandes originales de films en guise de comblage la nuit.
Hors, depuis le 19 mars, la station d’information continue sonne en journée comme une compilation du magazine Les Inrockuptibles en boucle !
La folk branchouille y côtoie la pop anglaise des années 2000, et les classiques trip-hop des années 90 se mélangent avec les artistes français labellisés « indés », le tout agrémenté de quelques classiques du rock comme America, Led Zeppelin, Canned Heat ou The Velvet Underground.
Bref, pour parodier la dernière campagne publicitaire de la radio : France Info, c’est en ce moment « le réflexe inrocks » !

letransistor_montage_franceinfo_lereflexeinrocks
Détournement maison de la dernière campagne publicitaire de France Info

Cette rengaine originale qui repart chaque matin est signée par Matthieu Beauval, ancien directeur d’antenne de France Info jusqu’en 2013, après être passé par FIP et Le Mouv’. Et si on en juge par les dates des singles diffusés, celui-ci a effectué sa sélection en 2011, ce qui rajoute au côté OVNI de cette playlist figée dans le temps, qui passe sous silence toute l’actualité musicale récente.

En raison du nombre important d’artistes underground et de morceaux obscurs figurant dans cette bande de secours, les auditeurs de la radio sont demandeurs d’éclaircissements et de références qui n’apparaissent nulle part sur internet. L’équipe de France Info vient donc tout juste d’extraire de ses ordinateurs un listing, le voici enfin disponible sur le site de la station.

 

Europe 1 : dix jingles pour dix grandes voix 26 février 2015

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Amusant,Anniversaires,Archives,Europe 1,Habillage , 5 commentaires

letransistor_autocollant-europe1_cestnaturel_annees70

Nouvelle plongée dans l’identité sonore d’Europe 1 pour continuer à célébrer le soixantième anniversaire de la station : après avoir exhumé les habillages marquants de l’antenne, voici un retour au temps où les jingles d’Europe 1 chantaient également les vedettes de la maison.

Christian Morin, Jean-Loup Lafont, Stéphane Collaro, Michel Drucker… Les grandes voix d’Europe 1 bénéficiaient dans les années 70 et 80 de toute une batterie de compositions pour vanter leurs mérites et dynamiser les émissions. Parmi ces archives, voici une sélection de dix jingles d’animateurs ayant particulièrement marqué l’oreille des auditeurs de la station.


Gérard Klein


François Diwo


Yann Hegann


Christian Morin


Jean-Loup Lafont


Stéphane Collaro


Julie


Christian Barbier


Michel Drucker


Jacky Gallois

 

Quand la FM devient coquine : six jingles fripons 14 février 2015

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Archives,Europe 2,Fun Radio,Habillage,Nostalgie,NRJ,Radios disparues , ajouter un commentaire

letransistor_pub_funradio_1986

Saint-Valentin oblige, Le Transistor s’intéresse aujourd’hui aux habillages à la tonalité coquine.
Quand les jingles FM évoquent le désir et les étreintes, la température monte (ou pas) sur les ondes.
Voici une sélection de six monuments du kitsch extraits des années 80, six jingles tendres ou fripons provenant de NRJ, Nostalgie, Métropolys, Fun Radio et Europe 2.


NRJ en 1986 : « J’ai envie de… »


Métropolys en 1987 : « Fais-moi l’amour ! »


Métropolys en 1988 : « Elle suce en musique »

Oui. Vous avez bien lu…
Dingue, non ?


Radio Nostalgie en 1988 : « Arrête un peu c’que tu m’fais baby »


Fun Radio en 1989 : « Prenez-moi tout de suite »


Europe 2 en 1990 : « L’amour, ça se fait à deux »


Illustration : extrait publicité Fun Radio en 1986

Europe 1 : 60 ans d’habillages marquants 4 février 2015

Posté par Le Transistor dans : Anniversaires,Archives,Europe 1,Habillage , 8 commentaires

1280_60ans_teaser

Apparue en janvier 1955 sur les ondes, Europe 1 célèbre en ce début 2015 son soixantième anniversaire et se replonge ce mercredi dans son histoire et ses archives à l’occasion d’une journée spéciale sur son antenne.

Reconnue régulièrement dans l’histoire de la radio française pour son rôle innovant en matière de traitement de l’information et son dynamisme dans les divertissements, la station a su également être plus inventive et créative que ses consoeurs en matière d’habillage sonore et de mécanique d’antenne.

Pour être certaine de coller à l’air du temps et se renouveler en permanence, Europe 1 s’est ainsi très tôt assurée la collaboration des compositeurs importants du moment, venant du classique, du jazz ou bien de la variété. Dans la liste des nombreux artistes ayant oeuvré pour l’identité sonore de la radio, on retrouve par exemple les noms de Raymond Lefèvre, Maurice Jarre, Michel Colombier, ou bien Michel Berger, William Scheller et Jean-Jacques Goldman.

Ces vedettes ont par la suite laissé la place à des studios ayant fait leurs preuves en FM dans la production de jingles chantés et la création sonore, comme Freeway Music Business, ou Sunset Productions à l’heure actuelle.

Dans la masse des séries de jingles utilisées par Europe 1 depuis grosso modo quatre décennies, certaines sont totalement et rapidement tombées dans l’oubli, alors que d’autres ont su durablement marquer les esprits. Parmi celles-ci, voici une sélection de dix habillages particulièrement mémorables ; dix habillages aux couleurs totalement en phase avec leurs époques respectives, et aux mélodies immédiatement identifiables.


Début des années 70 

Limités pendant les années 60 à certaines émissions musicales comme Salut les Copains, les jingles chantés commencent à habiller entièrement l’antenne au début des années 70, dans un style plutôt a cappella.

 

Milieu des années 70

Que ce soit dans les voix ou bien dans les choix d’orchestration, on sent pleinement l’influence des radios anglo-saxonnes dans ce nouvel habillage du milieu des années 70.

 

Fin des années 70

Pour décliner en jingles son slogan « C’est naturel », Europe 1 fait appel après 1976 à l’auteur-compositeur Michel Berger.

 

1985

Devant le succès des radios libres sur la bande FM, Europe 1 s’approprie au milieu des années 80 un petit peu de leur son en faisant réaliser ses jingles par les frères Costa, les habilleurs de NRJ.

 

1988

Il est uniquement composé d’un seul jingle décliné à toutes les sauces, mais c’est sûrement un des habillages d’Europe 1 les plus mémorables : une création incarnant « la pêche » avec une longévité exceptionnelle sur l’antenne (1988-1994).

 

1994

Difficile de succéder à « la pêche » en 1994, mais ce nouvel habillage frais et moderne y arrive cependant sans mal à l’époque.

 

1996

Retour des frères Costa en 1996 sur Europe 1 ; leur studio Freeway Music Business habille durant trois saisons le format « talk » initié par Jérôme Bellay.

 

1999

En 1999, Europe 1 prend pour signature « la radio active » et utilise sur l’antenne des jingles beaucoup plus raccords avec le nouveau millénaire que les précédents.

 

2003

Des sonorités froides et une production sans fioritures pour l’habillage couvrant la période 2003-2005.

 

2005

Accompagné d’un tout nouveau logo entièrement redessiné, l’habillage de 2005 traduit dans sa réalisation la volonté de Jean-Pierre Elkabbach (alors PDG de la radio) de féminiser et rajeunir l’auditoire de la station.
L’identité sonore d’Europe 1 est depuis cette date toujours signée par le studio Sunset Productions.

José Artur « à l’heure du pop » en 1992 30 janvier 2015

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Animateurs,Archives,France Inter,Habillage,Radio France , 3 commentaires

De 1988 à 1996, le Pop Club de José Artur prit pour titre A l’heure du Pop sur France Inter.
En hommage à son présentateur, disparu le week-end dernier, voici un éphémère générique de l’émission à ajouter à la liste des nombreuses compositions dédiées au Pop Club qui sont réapparues ces jours-ci.

Ce montage brinquebalant reprend à ce propos un extrait du thème de Claude Bolling chanté par le groupe Les Parisiennes, puis le final d’un indicatif signé par Henri Texier. Et comme nous sommes à l’automne 1992, le tout est accompagné par une boîte à rythmes censée évoquer le son branché et sophistiqué de l’époque.

Cette archive nous donne par la suite le plaisir de retrouver la voix de José Artur et un petit bout du « disque pop » à l’honneur en cette semaine de 1992 : Connected par Stereo MC’s.

 

12345...67

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus