navigation

Flashback et gros plan sur Hit FM en 1986 11 mai 2016

Posté par Le Transistor dans : Archives,Cinéma,Histoire , 1 commentaire

letransistor_HIT-FM_extrait-publicite

L’ouverture aujourd’hui du 69ème Festival de Cannes nous offre l’occasion d’écouter une belle archive sonore mêlant radio et septième art.

Il y a trente ans, le réseau Hit FM se développait en France avec l’étiquette de « radio du cinéma ». Il faut dire que la station était financée par l’important groupe de production et d’exploitation cinématographique UGC.

A l’antenne, le flux musical automatisé était par conséquent régulièrement entrecoupé de différentes rubriques dédiées aux sorties de films, ou bien aux réalisateurs et acteurs emblématiques de l’époque.
Travelling, A l’affiche, Ciné News, Microfilms, Bande passante, Gros plan… Autant de séquences couvrant parfaitement l’actualité cinématographique et cinéphile, et produites toute l’année par trois journalistes débutants, mais dont les noms nous sont aujourd’hui très familiers : Laurent Weil (Canal +), Valérie Abécassis (i24news) et Christine Masson (France Inter).

Ce sont les voix (jeunes) de ces deux dernières que nous retrouvons dans l’extrait qui suit : une compilation des programmes de Hit FM des 10 et 11 août 1986, que nous devons à Jean-Luc Provoost.

Moteur, action !

Illustration : extrait publicité Hit FM de 1987 (collection personnelle)

La campagne présidentielle américaine se joue aussi sur les ondes 1 mars 2016

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Etranger , ajouter un commentaire

letransistor_elections-USA-2016

Aujourd’hui, une douzaine d’états américains désignent leur candidats favoris des primaires républicaine et démocrate. Ce « super mardi » signera la fin de la course pour certains candidats. C’est l’occasion de faire le point dans la lorgnette radiophonique sur une campagne particulièrement cruelle à coups notamment de spots diffusés sur les radios américaines.


Côté républicain

Le plus martial : Donald Trump

Le plus « yo ! » : Ben Carson

Le plus anti-Obama : Ted Cruz

Le plus « country » : Ted Kasich

 

Côté démocrate

Les plus « Hollywood » sont les deux candidats démocrates :
Hillary Clinton (et la voix de Morgan Freeman)

Bernie Sanders (et la voix de Spike Lee)

 

Ceux qui ont abandonné la course à la Maison Blanche

Jeb Bush a fait dans le très classique

Carly Fiorina misait sur ses compétences économiques

Rand Paul se plaçait en défenseur des grands fermiers contre les technocrates de Washington

Rick Santorum se positionnait comme un véritable conservateur

Frédéric – RadioBrest.net

inRadio, la radio qui ne parle que de la radio 16 février 2016

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Etranger , ajouter un commentaire

in-radio-logo

Une webradio exclusivement dédiée à la radio a été lancée ce mardi en Grande-Bretagne par RadioToday.co.uk, un site anglais spécialisé dans la « radio industry ».

inRadio diffuse 24h/24 des programmes spécifiques sur l’actualité des stations de radio. Plusieurs animateurs se succèdent sur la grille dont certains sont des voix off biens connues.

A chaque top de l’heure, un flash présente les dernières informations du milieu radiophonique britannique. On trouve également dans les programmes des chroniques, des annonces d’emploi, des diffusions d’archives et même des chansons enregistrées par des animateurs. Les soirées sont réservées à des shows que des stations pourraient être intéressées de reprendre en syndication.

Le tout est habillé de façon très professionnelle, comme vous pourrez le constater en actionnant le player disponible ci-dessous.

Alors, à quand une version française de inRadio ?

Frédéric – RadioBrest.net

Laurence Boccolini anime Hollywood Music en 1986 14 janvier 2016

Posté par Le Transistor dans : Amusant,Archives,RFM , ajouter un commentaire

letransistor_logo_hollywood-music

Trente ans en arrière, au début de l’année 1986, nous retrouvons Laurence Boccolini en animatrice d’un programme radio sponsorisé.

Celle qui a fait ses classes sur RFM « la radio couleur » a toute la légitimité pour balancer du rock US et de la pop anglaise sur les ondes françaises. Quoi de plus normal que de l’entendre désannoncer Michael McDonald, Ted Nugent ou Huey Lewis dans Hollywood Music, l’émission fournie gratuitement aux FM locales pour faire la promotion d’une célèbre marque de chewing gum ?

Durant 50 minutes, l’animatrice jongle entre les extraits de radios américaines, les interviews rythmées et les nouveautés estampillées 86. Un beau document en deux parties, que nous devons à Jean-Luc Provoost.

Des milliers de webradios américaines menacées de fermeture 8 janvier 2016

Posté par Le Transistor dans : Actualité,Etranger,Webradio , ajouter un commentaire

Savenet

Un nouveau calcul des droits d’auteur en vigueur aux Etats-Unis depuis le 1er janvier 2016 menace les webradios. Pour faire simple, avant elles payaient proportionnellement à leur revenus, dorénavant ce sera 17 cents tous les cent disques pour chaque auditeur.
Cette nouvelle règle du Copyright Royalty Board, la SACEM locale, vise surtout Pandora ou iHeart des sites sur lesquels vous pouvez écouter vos playlists, mais elle menace directement les webradios aux faibles moyens.
Certaines d’entre elles ont déjà cessé de diffuser comme Smoothjazzchicago.net ou Pulse87 New-York. Le patron de cette dernière a calculé que la hausse des royalties avoisinerait pour sa station les 2000%. Impossible de continuer dans ces conditions.

logo_live365De son côté, le site Live365, qui héberge près de 5000 webradios, a licencié une large partie de son personnel, vidé ses locaux et perdu ses principaux investisseurs. Le site a averti qu’il ne sera plus en mesure de diffuser les webradios à partir du 31 janvier.
Certaines, comme scifiradio.com annoncent envisager une migration vers Radionomy. Radio Swing Worldwide a décidé de ne diffuser que des titres libres de droit en attendant de trouver une solution, ce qui donne une couleur très contemporaine à cette station dédiée jazz des années 30 et 40.
Pour Island Classic Hits, les droits passeraient de 900$ à 30 000$ par an. La station a donc décidé de continuer à diffuser ses programmes mais en bloquant l’accès aux internautes américains. SomaFm (25 radios en ligne) envisage de limiter à deux heures les connections sur son site pour réduire la facture.

Chacun cherche des solutions pour survivre en espérant que les autorités prendront en considération la situation critique des webradios américaines. Des pétitions sont déjà en ligne, comme Save Net Radio,ou celle qui s’adresse directement au Congrès. La bataille ne fait que commencer.

Frédéric – RadioBrest.net

12345...71

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus